De retour aux affaires…

| Actualités du SRVHB, Match

Après 6 semaines de trêve internationale, les clubs de LNH font leur retour en compétition sur les huitièmes de finale de Coupe de France. 

Douze d’entre eux seront donc sur le pont en cette fin de semaine pour tenter de décrocher un billet pour la suite de la compétition. Pour les Raphaëlois, tout se jouera à Pau ce vendredi soir face à l’actuel leader de la Pro D2, BILLERE.

Certes, sur le papier le club de D1 est toujours favori, mais pour Joël DA SILVA, ce n’est pas forcément un bon tirage : « Nous allons enchaîner trois déplacements et même si c’est un plaisir de retrouver une région que je connais bien, ce match à Billère ne sera pas vécu comme une sinécure. L’avantage c’est qu’on va tout de suite reprendre dans le dur, avant le déplacement à Montpellier et l’enchaînement au Danemark face à Silkeborg. »

D’autant que pour le technicien Raphaëlois, Billère est une solide équipe : « L’entraîneur Aitor ECHABURE a amené la « patte » espagnole avec un jeu très tactique construit avec beaucoup d’enchaînements. L’équipe a beaucoup changé. Avant Billère s’appuyait sur un collectif avec une culture béarnaise de l’engagement, de don de soi, surtout sur le plan défensif. Aujourd’hui c’est  une équipe qui joue vraiment bien au handball. A nous de mettre l’intensité qui correspond à un match de LNH. Aujourd’hui nous ne sommes pas à 100 % c’est sûr, il nous faudra 2,3 semaines pour que tout le monde soit opérationnel et dans le rythme, mais on a suffisamment de rotations pour maintenir un certain niveau d’investissement. Je m’attends à un match aussi compliqué qu’à Valence, même si nous étions beaucoup plus diminués que ce que nous le serons vendredi. Ce ne sera donc pas un match facile, et il faudra aussi anticiper sur l’état de fatigue pour éviter les bobos dans l’enchaînement des matchs. » 

Le match de vendredi soir à Pau lancera donc cette deuxième partie de saison alléchante que nous invite à vivre le Saint-Raphaël Var Handball, avec l’ambition de poursuivre sur la lancée…