< Retour

DIRECTION LES 1/4 DE FINALE – LA REACTION DE C. CELHAY & A. DIPANDA

Publier le : 16/11/2022 | Actualités, Equipe Pro |
Partager cet article
Dernière modification : 17/11/2022

Mardi soir, Saint-Raph s’est imposé face au FENIX Toulouse Handball, au bout d’un suspens qui aura tenu le public en haleine jusqu’à l’issue de la rencontre !

Retour avec notre coach adjoint, Charles Celhay et notre capitaine, Adrien Dipanda, sur cette rencontre au scénario fou…

 

Un scénario du match relatif à un véritable ascenseur émotionnel… Un gros combat et une victoire à la clé… Comment avez-vous vécu cette rencontre ?

Adrien Dipanda : « Les matchs de Coupe de France ont toujours une atmosphère un peu particulière… il faut gagner pour que l’aventure continue. Ça se joue toujours jusqu’à la dernière seconde. Le scénario était un peu fou… On entame très bien le match, un bon début de deuxième période mais nous avons un petit trou physique à partir de la 40ème minute. On avait quelques rotations en moins, un effectif un peu diminué… on savait que ça allait être un long match pour nous physiquement. »

 

Il y a-t-il une clé de réussite sur ce match ? Quelque chose à retenir et à garder précieusement ?

Adrien Dipanda : «  On a perdu moins de ballons, on a essayé de contrôler un peu plus le rythme et c’est peut-être un rythme qui nous va bien.. C’est peut-être un grand pas ce qu’il vient de se passer. Au-delà du résultat, on va peut-être modifier notre identité de jeu. Je pense que le jeu un peu plus lent, nous convient mieux et nous permet de mettre beaucoup plus d’énergie en défense. Et c’est peut-être ça, la clé de la réussite de ce match. »

 

Une bouffée d’air frais, une délivrance à la fin de cette rencontre ?

Adrien Dipanda : «  Oui, clairement. Le championnat (Liqui Moly StarLigue), c’est dur psychologiquement. Nous n’avons pas encore enchaîné deux victoires d’affilée et nous n’avons pas ouvert notre compteur de victoire à l’extérieur… On se rend compte que là, notre objectif de place européenne s’éloigne petit à petit… Donc avoir quelque chose qui nous anime, c’est important. C’est ce qu’on s’est dit dans le vestiaire : il faut jouer cette Coupe à fond car potentiellement cela peut faire quelque chose de beau à la fin. Nous verrons le tirage que l’on aura mais, on ne se refuse rien et surtout on va la jouer à fond cette Coupe de France. »


Quel est votre ressenti face à ce huitième de Coupe de France ?

Charles Celhay : « On est content de la victoire, c’est certain. Aujourd’hui, nous avons vu les deux côtés de Saint-Raph :  Le côté – très bon défensivement, dans la filière qu’on veut imposer à notre identité de jeu. Quand on est en défense placée, on sait que nous sommes bons et c’est d’ailleurs pour cela que nous faisons le trou en première mi-temps. Et il y a, l’autre côté de Saint-Raph où nous sommes moins performants en attaque placée (en deuxième période) et c’est à ce moment-là que Toulouse est revenu. Je ne pense pas que ce soit leur défense ou leur jeu rapide qui nous a fait défaut mais plutôt notre inefficacité en attaque placée. C’est le mal de Saint-Raph que nous avons eu aussi à Dunkerque. »

 

 


Quels sont points importants à retenir pour la suite ?

Charles Celhay : « Mis à part la victoire, ce qu’il faut retenir c’est que nous avons su réagir.  On était à +5, nous sommes passés à -2 mais nous avons trouvé les ressources mentales pour revenir au score. C’est très positif pour la suite.
Nous sommes contents de cette identité de jeu, on sait que c’est sur notre défense placée qu’il faut s’appuyer. Mais aussi : perdre un minimum de balles sur attaque placée en attaquant longtemps. C’est ce que nous avons réussi à faire en première mi-temps et maintenant il faut savoir le reproduire sur de plus longues périodes pour maîtriser un match de bout en bout.
Une mention spéciale aux jeunes qui sont rentrés sur le terrain comme Pablo Munoz du Centre de Formation (gardien) & Martial Cais. Ils nous ont fait du bien sur les rotations et nous espérons encore pouvoir s’appuyer sur eux dans le futur car ils ont fait du bien à toute l’équipe. Ça a ramené un petit vent de fraicheur dans l’équipe et sur le terrain. »

 

Un match à suspens jusqu’au bout, porté par vos supporters Raphaëlois…

Adrien Dipanda : « Ce qui était beau, était de la vivre chez nous. Ce sont des moments assez rares : des matchs de Coupe où ça va jusqu’aux pénaltys, à la dernière seconde… Faire vivre ça à nos supporters c’est génial. Le sport reste un moment où nous devons vivre des émotions de bonheur, nous sommes là pour ça ! Cette saison, on a une très belle ambiance au Palais des Sports. C’est ce qui nous aide aujourd’hui… Depuis le début de saison, toutes les victoires nous les avons faites à domicile. Il y a ce groupe de supporters qui s’est formé et qui nous amène beaucoup de motivation et qui arrive à entraîner le Palais des Sports derrière lui. »

 

Est-ce délicat de rejouer la même équipe dès dimanche, en championnat cette fois ?

Adrien Dipanda  : « On finit sur un match nul donc finalement personne n’en sort vraiment gagnant de cette rencontre. Nous sommes deux équipes qui se connaissent par cœur maintenant. Nous allons donc rien inventer mais faire un peu mieux ce qu’on sait faire et ne pas leur donner de munitions pour mettre en place leur jeu rapide, qui est très dangereux. »

Charles Celhay : « On sait que dimanche ça ne sera pas le même match. On sait qu’ils vont préparer le match autrement, dimanche ça va être un gros combat tactique et physique. Il va falloir qu’on rentre bien dans ce match parce que, je suis certain, que ça sera un tout autre match. Maintenant, à nous de prendre les deux points en championnat ! »

SRVHB |
Partager cet article
| < Retour
Plus d'actus
Vincent Gérard s'envolera vers Kiel, la saison prochaine !
Actualités - Equipe Pro
Arrivé en terres varoises à l’été 2022, Vincent Gérard, actuel ...
Il faut continuer à montrer aux équipes que de venir gagner à Saint-Raphaël, c’est très difficile !
Actualités - Equipe Pro
  Comment s’est déroulé la préparation de ce match ? Sur quels aspects ...
PETIT DÉJEUNER BUSINESS #3
Actualités - Evènements - Partenaires - Évènements partenaires
Ce MARDI 22 NOVEMBRE à 8h30 se déroulait le 3ème ...